Le château

Domaine des Etangs

FrEn
Arrivée
Départ

Le château

Le château du Domaine des Etangs, élégant et raffiné, côtoie le ciel avec la hauteur de ses tours, mais est bel et bien enraciné dans une histoire ancestrale et régionale. 
De sa création au XIIIème siècle avec les chevaliers du Moyen-Age, en passant par la révolution française, jusqu’à sa réhabilitation moderne en maison de famille protectrice, il est un joyau intemporel dans un écrin de Nature. 
Au sein de ses murs épais, entretenus à travers le temps par de nombreuses générations, se trouve sept Suites au nom des planètes du système solaire. De nombreuses œuvres d’Art et curiosités, parlant de ce cosmos sont ainsi présentes dans ses différentes pièces, couloirs et recoins. 
Salons, Fumoir, Bibliothèque, Combles majestueuses ou thermes d’inspiration Gallo-Romaine, accueillent ses hôtes pour goûter à un Art de Vie délicat qui s’attache avant tout à la transmission. 
Centre du Domaine et de son hôtellerie cinq étoiles, il est la touche merveilleuse, comme sorti d’un conte ancien, permettant de partir pour un rêve qui est réalité. 

Suite Signature Château 
Vénus
Suite signature de 147 m²
Chambre 64 m²
Salon 53 m²
Salle de bains 30 m²

C’est la plus grande et la plus douce des étoiles du domaine. Elle invite aux jeux de l’amour et de la beauté.

La chambre s’ouvre sur la lumière des fenêtres et sur l’extraordinaire mur d’eau de Dieter Appelt… 27 photos de reflets d’eau d’un argent sombre qui ouvrent le mur sur un océan impossible.Dans un coin, en réponse au tabouret en coquille saint jacques du salon, un berceau conque semble attendre la naissance de Boticelli.

La Salle de bains, spacieuse et lumineuse avec ses deux fenêtres surplombant la nature, prolonge ce voyage et vous entraîne dans l’espace quand vos yeux se posent sur Constellation 2000, l’œuvre de Thomas Demand.

Entourant des meubles second empire, les luminaires de Fabio Cappello complétés par ceux de Giacomo Ravagli et les appliques Tunisiennes en cuivre donnent à l’ensemble une touche d’orientalisme moderne. Posée en équilibre contre un mur, l’affiche originale de Star Wars vous invite aux voyages les plus lointains.

« Ah laissez-vous aimer, ainsi le veut Vénus !
Inutile est la fleur qui brille solitaire.
Inutile l’amour embaumant le mystère »
Edouard Pailleron
Suite Prestige Chateau
Soleil
Suite prestige de 102 m²
Salon de 54m²
Salle de bains 28m²
Chambre 20m²

Le soleil est une couleur et une lumière, la seule étoile qui brille dans le bleu du jour. Majestueux paradoxe que l’on retrouve au mur de la chambre avec « Soleil double » de Laurent Grasso : deux disques de laiton brossé qui jouent de leur lumière du dehors en contrepoint du néon à leur côté qui distille une clarté du dedans.

Immense dans son salon, avec une étonnante bibliothèque tubulaire d’or et de laiton ; intime dans sa chambre ouverte sur un plafond de verre dans lequel un lustre de cristal illumine le ciel de tuiles, Soleil est le point fixe d’un univers où le centre n’est nulle part et la circonférence partout.

A une porte de là, une salle de bains se baigne dans la lumière d’une fenêtre ouverte sur le parc. Comme un coin de fraîcheur sous un rayon d’aurore.

Dans la chambre toutes les œuvres parlent du soleil, et leur jeu de couleurs nous raconte chacun de ses rayons. Face au lit, en guise d’invitation au voyage se tient une commode en pile de valise de Maarten de Ceulaer. Plus loin deux luminaires de Michael Anastassiades. Sur la tête de lit « Naissance du zéro » de Pierre Garnier qui se joue du cercle sans valeur comme d’un soleil perdu.

« Ferme les yeux : tout ce que tu vois t’appartient »
Jean Giraudoux
Suite Château
Lune
Suite Château de 76 m²
Salon 27 m²
Chambre 28 m²
Salle de bains 14 m²
Couloir de dégagement 7 m²

C’est le royaume du clair-obscur, baigné de bleu et d’argent, fait pour rêver et retrouver le rythme naturel du temps. Dans le salon d’entrée sur une table basse de Massimiliano Locatelli, l’extraordinaire lampe « 6P2 » de Paolo Tilche : comme un détail de lune posé sur la surface grise de l’astre nocturne.

La chambre, intime et feutrée, invite à l’introspection quand, allongé, votre regard plonge dans le plafond vitré ouvert sur l'architecture intérieure de la tour.

Plusieurs œuvres d’Hergé côtoient une gravure d’Ugo Rondinone, une photo de MAURICE LOEWY issue de l’Atlas photographique de la Lune et plusieurs autres vues de l’astre de nuit réalisées par la NASA.

« La lune est le rêve du soleil »
Paul Klee
Junior Suite Château
Jupiter
Junior Suite de 53 m2
Chambre : 19 m²
Salon : 24 m²
Salle de bains : 10 m²

Il faut ouvrir au hasard les cinq portes de son salon pour découvrir la sagesse ordonnée et souriante de la suite Jupiter.

Un salon, une chambre, une douche à l’italienne, un dressing camouflé. Chaque pièce se referme sur elle-même pour offrir aux visiteurs le plaisir de l’ouvrir et de la découvrir.

Au plafond deux lustres d’Omer Arbel donnent l’illusion d’une voie lactée qui dialogue avec l’œuvre « STERN 03H51M-55° » de Thomas Ruff posée en équilibre sur le mur.

Les suites Venus et Jupiter peuvent être réunies pour former un appartement indépendant et privatif.

« Ferme les yeux : tout ce que tu vois t’appartient »
Jean Giraudoux
Chambre Prestige Château
Saturne
Chambre prestige de 41 m²
 
Chambre 31 m²
Salle de bains 6 m²
Couloir de dégagement 5 m²

Le silence et le retrait président ici. Sereine et mature, voguant à la frontière du visible et de l’invisible, Saturne invite à la réflexion.

Avec son plafond vitré dans la tour, sa cheminée, les teintes violettes de sa décoration, Saturne entretient l'idée d'un luxe romantique. Ici s'arrête le sablier du temps pour votre plus grand plaisir.

Le luminaire de Hans Agnejakobsson et ses appliques semblent poser les étoiles tout autour de la chambre. Au mur, des gravures du ciel et de la terre du seizième, dix-huitième et dix-neuvième siècle encadrent la planche de la décoration de Verneuil Grasset de 1897 figurant des libellules.

« Aimez l'antique amour du règne de Saturne, aimez le dieu charmant, aimez le dieu caché, qui suspendait, ainsi qu'un papillon nocturne, un baiser invisible aux lèvres de Psyché ! »
Germain Nouveau
Chambre Prestige Château
Mars
Chambre prestige de 36 m²
Chambre 23 m²
Salle de bains 8 m²
Couloir de dégagement 5 m²

Chaude et baignée de rouge prune et bordeaux, Mars ne prémédite rien. On y entre pour dormir ou pour vivre ses passions.

C’est le choix que le dieu du printemps et de la jeunesse, ouvre aux audacieux.

On le croit guerrier alors qu’il n’est que vivacité et vif argent.

C’est un enfant qui joue à être sérieux.

Les tubes chandelier, comme les carquois du dieu de la guerre, envoient un message aux assises signées Hermès qui, au sol, voisinent avec les valises de Marteen de Ceulaer. Sur la tête de lit une «Planche Mappemonde géographique de la planète Mars» de 1782, «Astronomie» : une planche de l’encyclopédie Diderot et d’Alembert et une paire de globes de 1867 signés Malby.

« Mars qui rit malgré les averses, prépare en secret le printemps »
Théophile Gauthier
Chambre Prestige Château 
Mercure
Chambre prestige de 38 m²
Chambre 23 m²
Salle de bains 7 m²
Couloir de dégagement 8 m²

Mercure, fils du soleil et de la lune est insaisissable. On le croit petit : il est minutieux ! On le croit raisonnable : il est intuitif. Il donne ce que l’on espère et s’éclipse comme une eau vive devant la contrainte.

C’est une chambre pour le regard. Un phare ouvert sur les rives de l’étang du château, un arc de cercle sur le ciel au-dessus des frondaisons vertes de la forêt.

Sur la tête de lit plusieurs gravures sur les mouvements de Mars et de Mercure par rapport à la terre, une Planche d’Andriveau-Goujon sur le système planétaire
et une Planisphère XVIème et une paire d’ailes en bois, peut-être celles du casque ailé de Mercure,  pour voler d’une planète à l’autre.

Mercure est accessible aux personnes à mobilité réduite.

« L'amour, c'est comme du mercure dans la main. Garde-la ouverte, il te restera dans la paume; resserre ton étreinte, il te filera entre les doigts ».
Dorothy Parker

Découvrir le chateau

Les combles

Les combles du château abritent une grande salle de jeux où, sous la magnifique charpente, les enfants – et ceux qui ont encore une âme d’enfant – peuvent fouiller dans des malles aux trésors, y dénicher des jeux et des déguisements…
…s’engager dans une partie de babyfoot endiablée ou mettre à l’épreuve leur dextérité autour de la table de billard.

Les thermes

Les Thermes, inspirés des Gallo-Romains, sont situés au sous-sol du Château.
Ils permettent aux hôtes du Domaine de profiter d’un parcours thermique comprenant piscine intérieure, bains de vapeur et frigidarium.
Une parenthèse de bien-être pour une relaxation complète du corps et de l’esprit.

La bibliothèque

Au plaisir de la lecture et du jeu s’ajoute celui de se faire oublier dans l’une des alcôves, alangui par la chaleur de la pièce.

L'entrée

Vaste et clair le hall d’entrée donne le ton entre classique et contemporain, avec son escalier majestueux, son bestiaire poétique par Vincent Fournier et sa constellation lumineuse suspendue au plafond.

Le salon famille

Faussement classique ce salon concentre l’esprit du lieu : humour du grand tableau de famille de Hans-Peter Feldmann, éclat des appliques en verre de Murano et un œil pointé vers les étoiles grâce à un télescope Secrétan de 1872.

Le salon femme

Intime, ce salon aux teintes poudrées est le cadre de confidences murmurées sous un paysage de 1650 et les suspensions délicatement habillées d’aigrettes de pissenlit, création de Ralph Nauta et Lonneke Gordijn.

Le salon homme

Dans cet espace feutré et minéral présidé d’un bar spectaculaire, les fauteuils en onyx s’habillent de cachemire et le grand tapis fabriqué par les Ateliers Pinton adoucit les murs de pierres.

Le fumoir

Sous les lambris de bois blond, la fumée des cigares s’élève jusqu’à une œuvre lumineuse de Michael Anastassiades et se mêle aux parfums du cuir et du cognac.